Repères historiques et politiques du Vietnam

Résumé de l'histoire du Vietnam

Le Vietnam est à la fois une nation jeune mais aussi une civilisation millénaire.

Son histoire parfois mouvementée a forgé son identité actuelle. En effet, le Vietnam n’est pas uniquement le produit d’un conflit qui a déchiré son peuple et au-delà le monde de la seconde moitié du 20éme siècle, c’est aussi le reflet d’influences historiques diverses qui ont façonné le pays actuel.

Plusieurs périodes peuvent résumer l’histoire du Vietnam.

La période de l’influence chinoise

Jusqu’en 938 environ le territoire vietnamien est essentiellement sous la domination de son puissant voisin chinois,
Les Viets sont dit-on, à l’origine, une peuplade du sud de la Chine qui s’opposèrent au Han, peuplade du Nord. Ils s’installent d’abord dans le delta du fleuve Rouge, l’actuelle région de Hanoi qui est le véritable berceau de la civilisation vietnamienne.

Le mouvement naturel de l’histoire régionale a amené les Viets à se répandre vers le sud de la péninsule indochinoise.

La période des dynasties locales

De l’an 938 à l’an 1862, le pays se structure sous la forme d’une société féodale directement inspiré du modèle mandarinal chinois.

C’est alors un royaume indépendant où se succèdent les lignées dynastiques impériales et royales.

Le pays se structure dans sa marche vers le Sud (c’est étymologiquement le sens du mot «Viet-Nam») mais aussi en opposition à la puissante Chine avec qui les conflits militaires sont nombreux et dureront encore jusqu’à nos jours.

La période coloniale

Dès 1862, les premiers navires royaux français imposent au pays des relations à l’origine de la domination coloniale française.

Sous l’influence de la France le pays est divisé en trois grande régions, le Tonkin au nord, l’Annam au centre, la Cochinchine au sud.

Le Tonkin et l’Annam sont gérés sous le modèle du protectorat qui laisse subsister une apparence de pouvoir local sous la forme d’empereurs à la solde des français.

La Cochinchine sera gérée directement par les autorités françaises, qui bientôt réunissent les pays voisins (Laos, Cambodge) dans l’Union Indochinoise.

Les colons français s’installent et exploitent les ressources naturelles du pays en profitant d’une main d’œuvre abondante et travailleuse.

Mais ils développent aussi et structurent la pays en bâtissant des villes sur le modèle français et ont laissé au pays un grand nombre de réalisation (routes, chemins de fer, bâtiments publics) qui aujourd’hui encore racontent un peu de la France de cette période au visiteur français.

Histoire du Vietnam - Rue Trang Tien Hanoi (ex rue Paul Bert)
> La rue Trang Tien (ex rue Paul Bert) et l’opéra de Hanoi. Photo : Internet

Au tout début des phases de colonisation du territoire un missionnaire jésuite du nom d’Alexandre de Rhodes a l’idée de traduire la langue locale en alphabet latin en y ajoutant des tonalités spécifiques. C’est pourquoi le Vietnam est le seul pays de la région encore de nos jours à utiliser l’alphabet latin alors que ses voisins utilisent des alphabets dérivés du Khmer.

Les guerres de décolonisation

La guerre d’Indochine

De retour dans le pays (occupé durement par les japonais) après la victoire de 1945 les français se heurtent à une insurrection nationaliste menée par les partisans d’Ho Chi Minh.

Ce leader éclairé (son nom signifie « l’oncle à la volonté éclairée) et formé pour partie en France où il fait des études et travaille un temps, fédère autour de lui l’aspiration à l’indépendance de tout un peuple et le mène à la victoire finale sur la France considérée comme celle de Dien Bien Phu en 1954.

C’est la fin de la période française au Vietnam.

La guerre du Vietnam

A l’issue de cette défaite, les accords de Genève reconnaissent l’indépendance du Vietnam qui est divisé en deux états au sud et au nord du 17ème parallèle :

Au nord, la république démocratique du Vietnam dirigée par Ho Chi minh, au sud la République du Vietnam, soutenue par les américains dans leur lutte contre le communisme car c’est la période de la « Guerre froide » au niveau mondial et le Vietnam devient le théâtre d’une lutte sans merci.

Les Etats Unis y déploient progressivement une armée nombreuse et mieux équipée mais finiront par plier face à la détermination des forces du Nord.

Les violences et les exactions en feront un des conflits les plus durs du 20ème siècle.

Histoire du Vietnam - Guerre du Vietnam
> Guerre du Vietnam – Une attarque mené par des soldats américains (Photo : Internet)

La prise de Saigon, le 30 avril 1975, scellera définitivement l’issue du conflit et en 1976 le Vietnam est enfin réunifié sous la bannière de la république socialiste du Vietnam.

La période de 1976 à nos jours

En 1979, les troupes vietnamiennes interviennent un temps au Cambodge voisin pour chasser du pouvoir les Khmers rouges qui massacrent leur population.

Pendant près de 15 ans après le conflit le pays vit replié sur lui-même comme pour assimiler la victoire et se reconstruire. Mais l’économie est encore faible jusqu’aux réformes de 1991 qui donnent de l’élan à la prospérité du pays et l’ouvre sur l’extérieur, notamment sur le plan des échanges et du tourisme.

L’embargo américain est enfin levé par le président Clinton en 1994.

Le pays est désormais un des acteurs dynamiques du commerce régional et mondial, membre de l’ASEAN (association des nations du sud-est asiatique) depuis 1995, de l’APEC (Association de Coopération Economique Asie Pacifique) depuis 1998 et de l’OMC (organisation mondiale du commerce) depuis 2006.

Les liens avec la France restent nombreux, témoins d’une histoire récente, et le Vietnam accueille notamment le Sommet de la Francophonie en 1997, avec la visite symbolique du président Jacques Chirac.

Le Vietnam politique et économique aujourd’hui

La république du Vietnam est un régime de parti unique d’inspiration communiste.

Des élections ont lieu tous les 5 ans pour renouveler l’assemblée national qui désigne le président du Pays.

La société civile se modernise et se libéralise rapidement sous l’impulsion d’une jeunesse qui a soif de connaitre le monde et que le monde vienne à elle.

Le système éducatif, performant, permet de former les futures élites et de donner une chance à chacun.

L’apprentissage des langues étrangères contribue encore plus à l’ouverture au monde.

La position centrale du pays dans la région en fait un acteur incontournable de la politique régionale et internationale.
Pays leader de la péninsule indochinoise, avec la Thaïlande, cela assure la stabilité de la région face à la montée en puissance du grand voisin chinois avec qui les relations sont parfois tendues.

La politique économique, elle, est d’inspiration libérale et a permis l’expansion du pays tout en assurant un pays social et une élévation progressive du niveau de vie qui permet au pays de rivaliser en dynamisme avec ses voisins d’Asie.
L’économie du Tourisme notamment a permis l’aménagement du pays en infrastructures de communications et d’hôtellerie de bon niveau.

Vidéo sur l’histoire du Vietnam

Auteur

Bonjour, je suis Han DO, fondateur de l’agence Au Fil Du Vietnam. Guide francophone, conseiller et concepteur de circuits sur mesure depuis plus de 14 ans, je suis passionné par les voyages de découverte et d’aventure. J’ai l’ambition de partager mes expériences avec mes amis francophones pour leur faire immerger dans un Vietnam authentique et découvrir toutes ses richesses naturelles et culturelles par des circuits entièrement “cousus-mains”.

Vous aimeriez lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.