7 plats vietnamiens de nouilles honorés en 2024

plats vietnamiens nouilles

Dans le classement des meilleurs plats de nouilles d’Asie en 2024 publié par TasteAtlas, il n’est pas surprenant de retrouver des plats vietnamiens emblématiques tels que la soupe pho et le bun cha en bonne place. Mais découvrons ensemble d’autres plats de nouilles vietnamiens également mis à l’honneur cette année, afin de ne pas manquer d’expériences culinaires extraordinaires lors de votre prochain voyage au Vietnam.

Un éventail “aux mille et une saveurs” de plats vietnamiens de nouilles 

Rien qu’en ce qui concerne les plats à base de nouilles, le Vietnam est l’un des pays les plus riches au monde. Des ingrédients aux formes, en passant par les couleurs, les saveurs et les textures, la variété des nouilles vietnamiennes est si captivante !

1. Le pho bo au bœuf cuit saignant

Un plat emblématique de la cuisine vietnamienne occupant la 5ème place dans la liste des meilleurs plats de nouilles d’Asie est le pho. Connue comme ambassadeur culinaire du Vietnam à travers le monde, la réputation de la soupe Pho n’est plus à faire. Parmi les formules de pho, cuit, saignant, sauté…le pho tai chin ou pho cuit saignant offre une combinaison affriolante, inventive qui réveille nos papilles par des textures riches et variées.

plats vietnamiens nouilles soupe pho

Les nouilles de riz tendres et légèrement fermes accompagnent de fines tranches de viande (du bœuf ou du poulet), le tout parsemé de ciboulette et arrosé d’un bouillon parfumé au goût naturellement sucré, issu d’une longue cuisson d’os de bœuf avec des épices. Le pho se déguste chaud, agrémenté de poivre, de vinaigre pimenté ou de jus de citron et de germes de soja, ainsi que d’herbes aromatiques selon les préférences.

Deux versions de pho le plus connues sont le pho Hanoi, représentant le goût salé du nord et le pho Saigon, goût du sud qui est plus sucré. Les nouilles du Sud sont également plus fines que celles du Nord.

>> En savoir plus Recette du pho et légende de la meilleure soupe vietnamienne

2. Le bun cha, vermicelles de riz au porc grillé

Incontestablement un des plats vietnamiens les plus connus est le bun cha, un délice à ne pas manquer sous aucun prétexte lors d’un voyage à Hanoi, son berceau. Le bun cha enchante les papilles avec sa combinaison irrésistible de viande grillée savoureuse, de nouilles de riz fraîches et d’une sauce aigre-douce.

plats vietnamiens nouilles bun cha

Pour s’en servir, il suffit de tremper les vermicelles de riz dans la sauce, puis de les garnir de porc grillé, de légumes et d’herbes fraîches. Le secret d’un bon bun cha réside dans la marinade du porc qu’on voit en deux types, les lamelles et les boulettes. La grillade se fait sur des charbons ardents, ce qui donne au porc une texture croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. La sauce du bun cha présente, elle aussi, tout un art. Celle-ci est un mélange harmonieux d’épices, agrémentée de lamelles de papaye verte, de carottes et parfois de germes de soja. À Hanoi, le bun cha est souvent accompagné d’une assiette de nem (pâtés impériaux) chauds et croustillants.

3. Le bun thit nuong, version du sud de bun cha

Si Hanoi a son bun cha, Saigon a son bun thit nuong. Deux appellations désignent, en réalité, la même préparation avec les vermicelles de riz accompagnées de viande grillée parfumée, mais avec quelques différences locales. Contrairement au bun cha de Hanoi, où chaque élément est servi dans un bol ou une assiette séparée, le bun thit nuong de Saigon est plus simple et décontracté. Tout est mis dans un bol, avec un peu d’oignons frits, de cacahuètes et de sauce. Le cha gio ou le nem du sud est également présent dans un bol de bun thit nuong. Les nem du nord sont généralement plus gros que les nem du sud.

plats vietnamiens nouilles porc grillé saigon

Vermicelles de riz au porc grillé à Saigon _ Photo : Lozi

Les nem du sud sont plus croustillants, et la garniture est également légèrement différente, car elle contient souvent du taro ou du manioc. Une dernière chose, la sauce du sud est plus épaisse et plus sucrée que celle du nord. Ces plats de vermicelles de riz au porc grillé qui semblent si similaires au premier abord, révèlent en réalité des caractéristiques fascinantes.

et à Da Nang_ Photo : Thanhnien

Présent dans toutes les régions du pays, ce plat parfumé se décline en une myriade de variations, chacune offrant une expérience gustative unique et surprenante. De Hanoi à Hué, Da Nang jusqu’à Saigon, cette merveille ravit tous les palais et laisse un souvenir impérissable.

4. Le bun bo Nam Bo, salade au bœuf sauté

Le bun bo Nam Bo ou salade de nouilles au bœuf sauté du Sud, classé par CNN Travel parmi les 10 plats de rue les plus populaires et délicieux du Vietnam, est la garantie d’un voyage gustatif à tenter absolument. Dès la première bouchée, une symphonie de saveurs se révèle. La viande de bœuf tendre et savoureuse, cuite à la perfection, se marie avec la fraîcheur des légumes et des nouilles de riz. Le tout est sublimé par une sauce nuoc mam aigre douce piquante, relevée d’oignons frits et de cacahuètes grillées.

plats vietnamiens nouilles bœuf sauté

Salade de nouilles au bœuf sauté_ Photo : bepxua

Souvent devant les yeux du client, le chef fait chauffer le wok et commence à faire sauter les ingrédients à chaque commande. Le bœuf, coupé en fines lamelles et mariné avec soin, est cuit à la perfection pour conserver sa tendreté et son goût savoureux. Malgré son nom rappelant le sud, ce plat est fort probablement né à Hanoi où les visiteurs ont l’occasion de déguster le merveilleux bun bo Nam Bo préparé avec raffinement par des cuisinières de la capitale.

5. Le mi Quang, nouilles populaires de Quang Nam

Un symbole culinaire de la région centrale de Quang Nam, le fameux mi Quang tire son nom du lieu d’origine. Les cantines préparant ces nouilles sont présentes partout à Danang et Hoi An, offrant aux gourmands une expérience unique avec sa variété de garnitures. Le mi Quang traditionnel est composé de nouilles de riz larges, de crevettes, d’œufs de caille, de viande de porc ou de poulet. Pour le préparer, commence par ajouter une couche de crudités dans un bol, suivie des nouilles. Ensuite, on verse le bouillon parfumé, dépose des herbes fraîches (ciboulette et coriandre) et puis saupoudre de cacahuètes grillées.

plats vietnamiens nouilles mi quang

Le mi Quang_ Photo : mia.vn

Le bouillon riche et savoureux est mijoté à partir d’os de porc, de poulet ou de crevettes, et rehaussé d’épices naturelles. Le contraste visuel entre la blancheur des nouilles, la verdure des crudités et le jaune des cacahuètes est des plus appétissants. Un élément indispensable pour accompagner les nouilles de Quang est le banh trang (galette de riz), que l’on peut tremper dans le bouillon ou émietter dans le bol. Ce délice culinaire du centre se décline aujourd’hui en de nombreuses variantes : poisson-chat, poulet, porc et crevettes, bœuf, et même grenouilles ! Sa renommée lui a valu une place parmi les 12 plats vietnamiens reconnus pour leur valeur culinaire asiatique.

6. Le hu tieu Nam Vang, soupe Phnom Penh

Ce plat de nouilles de riz le plus populaire à Saigon et dans les provinces du delta du Mékong trouve ses origines au Cambodge. Introduite au Vietnam par les Chinois, la recette de la soupe hu tieu Nam Vang a été adaptée au goût vietnamien. Sa composition est simple mais savoureuse avec des nouilles de riz accompagnées de divers ingrédients tels que des crevettes, de la viande maigre, des abats de porc, du cœur, de la viande hachée, des œufs de caille et un bouillon riche. Ce dernier joue un rôle clé du plat et sa préparation est particulièrement soignée. Le bouillon est mijoté à partir d’os de porc, de seiches séchées, de navets blancs et de viande de porc hachée. Il est ensuite assaisonné pour obtenir un goût savoureux et légèrement sucré.

plats vietnamiens nouilles hu tieu Nam Vang

Hu tieu Nam Vang

On retrouve de nombreuses variantes à Saigon, My Tho, Sadec… avec une variété d’ingrédients, crabe, calamar et autres fruits de mer, alliant saveurs intenses et textures variées, pour le plaisir des gourmands.

7. Le Cao lau, nouilles traditionnelles de Hoi An

Comment peut-on visiter Hoi An sans déguster le cao lau, un régal qui est emblématique du patrimoine culinaire de cette ville charmante ? Bien qu’il présente des similitudes avec le mi Quang (nouilles populaires de Quang Nam), sa préparation est beaucoup plus élaborée et son goût est différent. La magie du cao lau réside dans l’harmonie de ses éléments, des nouilles de riz jaunes, fermes et légèrement croustillants, du porc char siu tendre et moelleux, de couenne de porc frite croustillante, des herbes fraîches, des bouchées de riz soufflé et une sauce onctueuse et savamment assaisonnée. Le tout s’harmonise pour créer une saveur unique, à la fois sucrée, salée, onctueuse et rafraîchissante.

plats vietnamiens nouilles cao lau hoi an

Le Cao lau_ Photo : Vietair

Selon les habitants, le cao lau a été inventé au 17ème siècle, à l’époque où Hoi An était un port de commerce florissant. Il reflète ainsi un mélange d’influences culinaires chinoises, japonaises et vietnamiennes. La population locale a su lui donner une touche unique qui le distingue de tout autre plat, une expérience culinaire incontournable à Hoi An.

​Photo : internet

Vous ne voudriez pas manquer: 

>> Top 15 plats vietnamiens exceptionnels du Nord au Sud

>> Introduction à la cuisine vietnamienne

Auteur

Bienvenue sur notre blog sur les voyages au Vietnam! Profitez de nos conseils et bons plans pour en savoir davantage sur vos prochaines destinations et préparer au mieux votre séjour de rêve! J’ai un vif plaisir de partager mes expériences avec les âmes d'aventure de tous horizons. N’hésitez pas à laisser vos questions et vos avis lors de votre visite. Bonne lecture et à bientôt !
Dzung NGUYEN

Vous aimeriez lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis sur mesure
×