Que voir à Hanoi? Nos meilleures idées de visites et excursions

Que voir à Hanoi Vietnam?

Lors de votre voyage au Vietnam il est indispensable de découvrir Hanoi – capitale du pays. Plusieurs questions se posent : Que voir à Hanoi pour ne rien manquer de ses attraits touristiques ? Que faire à Hanoi si on y reste 2, 3, 4 jours ? Quelle est la meilleure saison pour visiter Hanoi ? … Trouvez ici en bref toutes les informations dont vous avez besoin.

Un bref aperçu sur Hanoi – la ville millénaire en-deça du fleuve Rouge

Plan de la ville de Hanoi
Plan de la ville de Hanoi

Fondée par le roi Ly Thai To en 1010, la ville d’Hanoï (Hà Nội) demeura le cœur politique du Vietnam jusqu’au début du 19è siècle, quand la dynastie des Nguyen (1802-1945) décida de déplacer la capitale à Hue au centre du pays.

Elle fut choisie de nouveau la capitale de l’Indochine française de 1902 à 1953, puis celle de la République démocratique du Vietnam de 1954 à 1976, un statut qu’elle a conservé sous la République socialiste du Vietnam.

Son nom signifie « la ville en-deça du fleuve » en raison de sa position géographique sur les rives du fleuve Rouge. Elle ne reçut ce nom qu’au cours du 19è siècle. Auparavant, elle s’appelait Thang Long, « la cité du dragon prenant son essor ».

Située au Nord du Vietnam, Hanoi est le centre politique, culturel et religieux le plus important du pays depuis plus de 1000 ans. Peuplée d’environ 8 millions d’habitants et certainement d’autant de scooters, elle est la 2è plus grande ville du Vietnam, après Ho Chi Minh-ville, la capitale économique.

Hanoï est ainsi l’une des capitales les plus anciennes d’Asie du Sud-Est qui a su conserver son patrimoine culturel et rester authentiquement vietnamienne malgré les mille ans de domination chinoise, puis près de 100 ans de présence française.

Fort d’une histoire et d’un passé extrêmement riche, Hanoi renferme des merveilles qui n’attendent que vous. Que ce soit l’architecture, la gastronomie, les monuments, les musées, les endroits atypiques, les lacs et tous les autres éléments qui donnent à cette ville un charme fou.

Que voir à Hanoi ? Top 10 visites et activités à faire absolument

1. Les environs du lac Hoàn Kiếm et le temple Ngoc Son

Temple Ngoc Son du lac Hoan Kiem ou lac de l'Épée restituée - Hanoi
L’entrée du tempe Ngoc Son – Lac Hoan Kiem 

Situé en plein cœur de la ville millénaire Hanoi, le Lac Hoan Kiem (ou Lac de l’Épée restituée) est un point de repère et aussi un lieu culturel et sprituel important pour les Hanoïens ainsi que les Vietnamiens.

Le nom du lac est lié à une légende qui veut que l’Empereur Le Loi, au XVème siècle, ait reçu une épée, repêchée par un pêcheur dans le lac, pour sa lutte contre les Chinois. Dix ans plus tard, après avoir chassé les Chinois, et se promenant au lac, l’Empereur aperçut une tortue qui réclama de lui rendre l’épée qui, en fait, lui avait été prêtée par le Roi-Dragon, l’ancêtre symbolique du peuple Viet.

Ainsi, au milieu de ce lac se trouve l’îlot de la Tortue avec un stûpa de forme carrée pour rendre hommage à l’animal sacré.

Sur l’eau bout du lac se trouve l’ilot de Jade relié par le pont The Huc (Pont du Soleil levant) en bois laqué rouge. On y visite le Temple du Mont de Jade (Đền Ngọc Sơn) qui montre l’harmonie entre le confucianisme, le bouddhisme et le taoïsme. On y découvre entre autres une géante momifiée de la fameuse tortue qui vivait dans le lac.

De nos jours, le lac avec son joli pont est extrêmement apprécié par les touristes comme par les Vietnamiens. Autour du lac, en matinée, cours de Tai-Chi, en soirée, certains Vietnamiens aiment danser, d’autres jouent au jeu d’échecs. La jeunesse hanoienne adore venir pour parler avec les étrangers afin de parfaire leur anglais.

Du vendredi soir au dimanche soir, les rues alentour deviennent entièrement piétonnes et l’ambiance est bon enfant : les gens chantent, dansent, font des spectacles ou se promènent entre amis ou en famille en dégustant une glace à l’eau.

2. Le vieux quartier de Hanoi

Une idée de boucle pour decouvrir le vieux quartier de Hanoi à pied
Une idée d’itinéraire pour découvrir le vieux quartier de Hanoi à pied

Situé au Nord du lac Hoan Kiem, le vieux quartier de Hanoi est le coeur de la capitale vietnamienne, à la fois centre économique avec ses nombreux commerces, et centre culturel avec ses nombreux temples et pagodes bouddhistes. Dense et animé, c’est le lieu que l’on vient découvrir principalement, à pied, en cyclo-pousse ou en voiture électrique.

Surnommé quartier des 36 corporations, ce centre urbain très touffu est constitué de ruelles dont chacune jadis spécialisée dans un métier ou consacrée à la vente d’une marchandise qui provenait des villages artisanaux des alentours de Hanoi.

Quoi que l’on cherche se trouve dans ce quartier : Hàng Bạc (rue de l’orfèvrerie), Thuốc Bắc (rue pour les plantes médicinales), Hàng Đào (rue de la soie), Hàng Đường (rue du sucre), Hàng Bông (rue du coton), Hàng Nón (rue des chapeaux coniques), etc… Aujourd’hui, certaines ruelles exercent encore le même métier, d’autres ont évolué !

C’est dans ces rues vivantes et conviviales qu’il est possible de déguster les traditionnels plats en mode “street food” avant de se rendre dans la rue animée de Tạ Hiện pour aller prendre un verre dans l’un des multiples bars de de cette artère. C’est aussi dans ces lieux que se trouve le grand marché de Đồng Xuân, dont des Halles ont été édifiées par les Français.

Les soirs de week-end, le marché de nuit prend place devant le bâtiment dans les rues Hàng Đường, Hàng Ngang, Hàng Đào : Vêtements, souvenirs, gadgets, bagages sont un aperçu des quelques articles que vous pourrez obtenir. La négociation des prix est de rigueur, mais toujours de bonne humeur !

3. Faire un street food tour pour gouter aux spécialités de Hanoi

Que serait une visite de la capitale sans savourer de délicieux plats locaux ? La nourriture vietnamienne est réputée pour être excellente, et c’est le cas. Ne craignez pas les épices, la cuisine du Nord ne pique pas.

La plupart des Hanoiens mangent à l’extérieur. De petites tables et de petites chaises sont installées à chaque coin de rue pour émerveiller les papilles, à prix plus qu’abordable.

La soupe de « phở » (au bœuf ou au poulet) est traditionnellement mangée au petit-déjeuner. Cependant, les locaux adorent cette soupe et la dégustent à présent à toute heure de la journée.

Les nouilles « bún » sont une spécialité locale qu’on mange avec du porc grillé (le fameux « bún chả ») ou avec du poisson (« bún cá »).

Les personnes qui aiment le poisson et l’aneth seront aux anges pour savourer le « Chả Cá Lã Vọng ». Il s’agit d’un plat typique à base de poisson grillé avec des herbes (notamment l’aneth) dans une sauce poisson : à ravir !

Rouleaux de printemps aux crevettes et au porc
Rouleaux de printemps aux crevettes et au porc

Goûter les fameux « Nem rán » (nems frits) et les « Gỏi cuốn » (rouleaux de printemps crus) est incontournable quand on vient ici.

Le « bún đậu mắm tôm » est un plat de nouilles et de dés de tofu frits que l’on trempe dans une sauce de crevettes. Goûter la sauce « mắm tôm », c’est comme faire Koh Lanta au Vietnam : grimaces assurées. La sauce de crevettes est fermentée, ce qui lui donne une odeur forte et un goût si spécial. D’ailleurs, ce plat est souvent proposé aux touristes avec une autre sauce qui égaie plus les papilles alors que les Vietnamiens en raffolent.

Les personnes moins aventureuses pourront s’orienter vers un « bánh mì », un sandwich vietnamien préparé avec de la baguette.

Et les desserts alors ? Partout en ville, des jus de fruits frais (nước ép) et smoothies (sinh tố) sont délicieux et sucrés. Plus local, le chè est un terme général pour définir une sorte de dessert vietnamien. Servi frais, ce dessert est un genre de pudding à l’asiatique.

Il se compose d’une crème ou soupe (souvent à base de noix de coco) et d’aliments de toutes sortes (riz gluant, petit cube de gélatine, maïs, fruits, graines de lotus, haricots azuki, … la liste est longue). Un délice qui émerveillera celles et ceux à la recherche de douceurs.

Café aux oeufs
Café aux oeufs chez Café Giang

Si vous aimez le café, prenez le café aux œufs (cà phê trứng), une boisson originale de Hanoi à ne rater sous aucun prétexte lors de votre passage dans la capitale. Meilleure adresse : Café Giảng, au 39 rue Nguyễn Hữu Huân, ouvert de 7h à 22h30, tous les jours.

Il y a tellement à découvrir et à déguster à chaque instant de la journée qu’un food-tour devient une activité presque obligatoire à Hanoi. Le principe est simple : une personne locale accompagne un petit groupe (en privé ou non) pour faire découvrir la culture culinaire de Hanoi. Une dizaine de plats sont dégustés, des plus traditionnels au plus atypiques.

Infos pratiques

La nourriture est une question de goût. Le ventre étant notre deuxième cerveau, question nourriture, il sait de quoi il parle et il vaut mieux l’écouter. Il est conseillé de manger quand le plat fait envie et qu’il ouvre l’appétit. Si un lieu est rempli de locaux, aucune hésitation à avoir, ce sera délicieux !

4. Le musée d’ethnographie du Vietnam

La maison longue - Musée d'ethnographie
La maison longue des ethnies Édé au musée d’ethnographie

Le musée d’ethnographie du Vietnam est un bon départ pour avoir un bel aperçu général sur toutes les minorités ethniques locales.

On y expose d’une manière vivante environ 15000 objets sur les modes de vie, les coutumes, les habits traditionnels, les outils, … des 54 groupes ethniques vivant au Vietnam. L’exposition est bien structurée avec des explications très claires en vietnamien, en français et aussi en anglais.

Dans la partie plein air du musée, on y découvre encore de splendides maisons typiques de minorités qui y ont été construites à taille réelle. Chacune se visite pour se mettre dans l’ambiance ethnique. Les célèbres marionnettes sur l’eau sont disposées et un spectacle grandeur nature peut être apprécié aussi ici à l’extérieur.

Après les ethnies vietnamiennes, un autre bâtiment offre la possibilité de découvrir des joyaux des minorités de l’Asie du Sud-Est et également d’Amérique latine.

5. Le Temple de la Littérature (Văn Miếu – Quốc Tử Giám)

Temple de la Littérature
Pavillon Khue Van Cac – Temple de la Littérature

Un des emblèmes de Hanoi ! Fondé en 1070 et dédié à Confucius, le temple de la Littérature n’avait pas un but religieux en tout point. C’était une académie confucéenne. Considéré comme la première université du Vietnam, ce temple était plutôt un lieu d’enseignement des hauts fonctionnaires et aristocrates puis pour les lettrés du peuple pendant plus de 800 ans de 1076 à 1915 !

Quand on entre dans ce lieu, on ressent une paix et une sérénité incroyable. On en oublierait presque qu’on se trouve en pleine agglomération.

C’est un site touristique mais aussi un réel lieu de vie pour les vietnamiens et les étudiants en particulier, souvent pour faire des photos ou pour venir prier avant un examen important (et faire des photos en Ao Dai pour immortaliser leurs souvenirs d’étudiants au milieu d’un décor magistral comme c’est de coutume en fin d’année universitaire !).

6. Le mausolée d’Ho Chi Minh et des monuments historiques de Ba Dinh

Mausolée de Ho Chi Minh
Mausolée de Ho Chi Minh

Le Libérateur et fondateur du Vietnam, surnommé “Oncle Ho” est toujours très présent dans le coeur de chaque Vietnamien.

Tout le quartier de la place Ba Dinh lui est dédié. On y trouve son Mausolée construit en granite pour accueillir sa dépouille embaumée pour les pèlerinages et les visites touristiques. Les règles de visites sont très strictes. Chaque année, la dépouille est envoyée en Russie pour restauration. La relève de la garde est aussi impressionnante et comparable à celle de Londres.

Tout proche se trouve le Palais présidentiel qui était sous le régime colonial la résidence du gouverneur général d’Indochine. Dans le même parc bien ombragé, on peut découvrir sa maison sur pilotis, le musée Ho Chi Minh et l’on peut finir la visite par la pagode au pilier unique, construite en 1049 à l’époque de la dynastie des Ly.

7. Le lac de l’Ouest et la pagode Trấn Quốc

La pagode Tran Quoc au Lac de l'Ouest
La pagode Tran Quoc sur le Lac de l’Ouest

Situé au Nord-Ouest de la ville, le lac de Hồ Tây (ou Lac de l’Ouest) est moins prisé des touristes et pourtant un coin bien sympa. C’est le plus grand lac de Hanoï (500ha). Il donne accès au quartier de Tay Ho au Nord qui est le quartier prisé des expats.

On y trouve énormément de petits cafés très sympathiques en bord de lac pour savourer un jus de fruits frais, ou bien le fameux “Cà Phê Trứng” (le café à l’oeuf) ! Les Hanoiens apprécient aussi y faire leur jogging ou leur tour à vélo tôt le matin ou en soirée.

Au Sud-Est du lac, la belle pagode Trấn Quốc (pagode de la défense de la Patrie) du VIème siècle appartient au temple bouddhiste le plus ancien de la ville. Elle abrite une statue de Bouddha au Nirvana. Un havre de paix qui vaut le détour.
Peut-être aurez-vous la chance de participer à une cérémonie, ce temple étant encore aujourd’hui lieu de recueillement. Comme dans la plupart des temples et pagodes, prévoyez des habits couvrant épaules et genoux.

8. Le quartier Français et ses édifices

Opéra de Hanoi
L’opéra de Hanoi

La ville de Hanoi abrite l’un des plus beaux patrimoines architecturaux coloniaux d’Asie du Sud-Est. Il suffit de se balader autour du lac pour découvrir dans les quartiers coloniaux des édifices purement occidentaux tels que :

  • la Cathédrale Saint-Joseph, encore appelée Notre-Dame du Vietnam, grâce à son architecture rappelant Notre Dame de Paris.
  • l’Opéra de Hanoi, le théâtre de style typiquement parisien.
  • l’ancien musée de l’école française d’Extrême-Orient, devenu musée national d’histoire vietnamienne, un parfait exemple du style d’architecture indochinoise initié par l’architecte Hébrard.
  • l’ancienne résidence supérieure du Tonkin, devenue maison d’hôtes du gouvernement vietnamien.
  • l’ancien bâtiment de la Banque d’Indochine, aujourd’hui la banque d’Etat du Vietnam
  • le Grand Métropole Hotel (l’hôtel Sofitel Legend Metropole Hanoi), vieille dame au charme suranné
  • le Palais présidentiel, jadis la résidence des gouverneurs d’Indochine

9. Le pont Long Biên au coucher du soleil

Le pont Long Bien - Hanoi

Le pont Long Biên, dessiné par Gustave Eiffel et inauguré en 1902 sous le nom de « Pont Doumer », est le premier pont en acier qui relie le Centre de Hanoi vers l’Est du pays au delà du Fleuve Rouge.

Equipé d’une voie ferrée centrale avec deux passages piétons de chaque côté, il est un exploit architectural et une aide incontestable. Au début, seuls les piétons, les vélos et bien-sûr le train sont autorisés.

Ce pont est rebaptisé « Long Biên » après la Révolution d’Août 1945. Robuste, il a été détruit à de multiples reprises notamment par les bombardements américains lors de la Guerre du Vietnam, mais il a toujours été reconstruit.

Les Hanoiens sont encore très fiers de ce pont, un véritable monument historique et qui est, au même titre que la tour Eiffel, une image emblématique de la capitale du Vietnam. Il est possible d’aller s’y promener. On peut y admirer les bananeraies et un joli coucher de soleil en soirée.

10. Le spectacle des marionnettes sur l’eau au théâtre Thang Long

Spectacle des marionnettes sur l'eau

Les marionnettes sur l’eau sont un art traditionnel du Nord du Vietnam qui est né il y a plus de 1000 ans, sous la dynastie des Ly. Petits et grands seront forcément charmés par ce spectacle original et si passionnant.

Avec des effets de lumières époustouflants et accompagnées par un petit orchestre, les artistes activent, pied dans l’eau derrière un rideau, les marionnettes en bois laqué pour retracer la vie quotidienne des paysans vietnamiens : repiquage du riz, pêche, fête du village, etc.

À ne pas manquer si vous voyagez en famille !

Que voir à Hanoi ? D’autres attractions à découvrir également

Le musée des femmes vietnamiennes

Musée des femmes vietnamiennes

Situé près du centre ville, à 10mn à pied du lac Hoan Kiem, le musée des femmes du Vietnam permet de découvrir la vie quotidienne des femmes vietnamiennes. Il met aussi en avant leur rôle pendant les différentes guerres, dans la vie moderne, et leurs enjeux dans la société.

On peut y voir notamment de très belles tenues traditionnelles des femmes de différentes ethnies du Vietnam.

Le musée des Beaux-Arts

Un musée créé en 1966 dans l’ancien lycée français des filles, ce musée regroupe des arts Vietnamiens et des statues des temples détruits au cours des guerres.

Des arts préhistoriques à aujourd’hui, ce musée regorge de chef-d’oeuvres : sculptures, oeuvres de propagande communiste, statues… vous y découvrez l’Histoire du Vietnam par son art.

Le musée de la prison de Hoa Lo

Une ancienne prison construite par les colons français en 1896 pour enfermer des révolutionnaires vietnamiens. Elle a ensuite été utilisée par les nord-vietnamiens pendant la Guerre du Vietnam pour les pilotes américains faits prisonniers.

Une visite assez glauque mais très intéressante pour mieux comprendre l’Histoire du Vietnam. En savoir plus sur cette prison ici.

La découverte d’un marché local

Marché local - Hanoi

La visite d’un marché, lieu de vie très intense et de rencontres, vous permet ainsi de découvrir la capitale vietnamienne autrement, comme un local.

Nos coups de coeur vont pour les 4 marchés suivant parmi les plus typiques de Hanoi :

  • Le marché de gros aux fleurs de Quang Ba : On y trouve uniquement des fleurs et autres étoffes liées à fleurs. Très coloré et parfumé. À visiter avant 5h30 du matin.
  • Le marché Buoi : on y vend non seulement des fleurs traditionnelles, mais aussi des arbres hybrides précieux ainsi que des animaux domestiques. Ce sont des marchandises “particulières” que les Hanoiens ne trouvent qu’en ce lieu.
  • Le marché aux puces de Hanoi (Chợ trời Hà Nội) : Un marché authentique et inconnu spécialisé dans l’outillage et l’électronique. Véritables cavernes aux trésors, il se démarquent par leurs ambiances particulières et pittoresques où se mèle piétons et motos dans les allées animées et où l’on trouve vraiment de tout.
  • Le marché de gros de Long Bien : C’est le plus grand marché de la distribution alimentaire centrale de Hanoi, un marché de nuit qui prend place au pied du pont Long Bien dès 22h, et jusqu’à l’aube. À visiter avant 5h du matin

Excursion vers l’ancien village de Duong Lam

Ancient village de Duong Lam
La porte d’entrée de l’ancien village de Duong Lam

Situé à 50km à l’ouest du centre-ville de Hanoi, l’ancient village de Duong Lam, vieux de 1200 ans, représente un village typique de la campagne du delta du Fleuve Rouge.

On y recèle des trésors architecturaux datant de 400 ans : la porte du village ombragée de banian centenaire, la maison communale, ses temples et pagodes, ses vieilles maisons centenaires construites en pierres latérites …

Le vélo serait le meilleur moyen pour découvrir ce village et de profiter de la campagne paisible en traversant de nombreux petits chemins qui serpentent à travers des maisons, marchés, rizières, champs de maïs, temples et pagodes.

Des villages artisanaux traditionnels autour de Hanoi

Village de vannerie de Phu Vinh
Village de vannerie de Phu Vinh – Hanoi

Si vous êtes interressé à l’artisanat local, il est possible d’aller découvrir un des villages de métier typiques et authentiques qui parsèment les alentours de Hanoï.

  • Le village de chapeaux coniques Chuong, spécialisé dans la confection des fameux chapeaux coniques vietnamiens.
  • Le village de laque Ha Thai, réputé pour l’art de la laque depuis plus de 200 ans et aussi grâce à la qualité de ses produits laquiers.
  • Le village de Vac, connu dans tout le Vietnam pour la fabrication des cages à oiseaux.
  • Le village de vannerie de Phu Vinh, connu pour la haute technique de tressage des articles en bambou et rotin.
  • Le village de céramique Bat Trang, le plus ancien et le plus célèbre village de poterie au Vietnam. Il est même possible de créer sa propre céramique dans un de ses nombreux ateliers.

La citadelle royale de Thang Long

Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la citadelle royale de Thang Long est un site assez souvent oublié des touristes. Pourtant la visite permet d’apprendre beaucoup sur l’histoire de la ville.

C’était une citadelle impériale durant la dynastie des Ly et plus tard la dynastie des Nguyen. Elle a également servi en partie de poste militaire pendant l’ère coloniale française, puis un monument réservé aux militaires nord vietnamien et leurs familles pendant la guerre du Vietnam.

Les plus belles pagodes dans les environs de Hanoi

Temple de Phu Tay Ho

Temple de Phu Tay Ho

Il s’agit d’un temple taoiste dédié à la sainte Mère Lieu Hanh. Située sur une presqu’île au milieu du lac de l’Ouest (le plus grand lac de Hanoi), le temple de Phu Tay Ho est un des hauts lieux de pèlerinage des locaux. Beaucoup de visiteurs viennent au temple pour profiter de son cadre agréable ainsi que de sa superbe vue donnée sur le lac.

Pagode des parfums

À 70km au sud-ouest de Hanoi, la pagode de Parfum est un haut lieu de pèlerinage bouddhiste très fréquenté par les fidèles, notamment pendant les trois premiers mois de la nouvelle année lunaire.

Il s’agit en fait d’un ensemble de temples et de pagodes boudhistes disséminés un peu partout sur les flancs de la montagne Huong Tich (“montagne de Parfum”), ou le long de la rivière Yen.

La pagode principale se situe dans la grotte sacrée de Huong Tich. On y accède uniquement par bateau, puis à pied (ou en téléphérique) à travers de magnifiques paysages de pitons karstiques.

Nous vous recommandons de visiter la pagode des Parfums en dehors des périodes de fête pour apprécier l’harmonie et le calme des lieux.

Pagode du Maitre (Pagode Thay ou Chua Thay)

Pagode du Maitre - Chùa Thầy

Située à 30km à l’ouest de Hanoi, la pagode du Maître est dédiée au créateur de marionnettes sur l’eau, le vénérable bronze Tu Dao Hanh connu par sa vie religieuse exemplaire.

La pagode est reputée pour son architecture et ses sculptures traditionnelles mais aussi la sérénité de ses lieux. Elle est constituée d’un ensemble de trois magnifique édifices, réparti en 3 niveaux : pagode Ha (niveau inférieur, consacré aux offrandes et aux cérémonies), pagode Trung (niveau intermédiaire, reservé au culte du Bouddha Shakyamuni) et pagode Thuong (dernier niveau, consacré à la mémoire du Vénérable Tu Dao Hanh et à ses diverses réincarnations).

Pagode de Tay Phuong (pagode de l’Ouest)

Une des plus anciennes du Vietnam et située à 40km à l’ouest du centre de Hanoi, la pagode Tay Phuong est remarquable pour ses 64 statues laquées, très habilement sculptées dans du bois de jacquier et représentant Bouddha, boddhisattva et arhat.

Toutes les statues évoquent l’image d’une vie humaine réelle et vivante avec les tristesses, les malheurs et les joies. C’est un véritable musée de l’art de sculpture sur bois vietnamien.

Que faire à Hanoi en 2 ou 3 jours ?

Marchant ambulant au vieux quartier de Hanoi
Marchant ambulant dans le vieux quartier de Hanoi

Tout dépend de vos gouts personnels, du type de voyage ou du thème de découverte que vous souhaitez pour votre séjour à Hanoi.

Etant une spécialiste dans des circuits sur mesure, Au Fil Du Vietnam propose à tous ses voyageurs des programmes personnalisés selon leurs envies.

Il est à noter que, à part les visites et activités évoquées ci-dessous, nous pouvons vous en suggérer d’autres plus authentiques et aussi originales vous permettant d’explorer certaines des faces cachées d’un Hanoi plus intimiste, encore méconnues des touristes.

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour construire ensemble le voyage de vos rêves.

Quel est la meilleure saison pour visiter Hanoi ?

Rassurez-vous, Hanoï est une belle ville à tout moment de l’année. Il n’y a aucune saison déconseillée pour vous y rendre.

Cependant, il est plus agréable de visiter la ville au printemps, entre mars et fin Mai) et à l’automne (d’Octobre à mi-Décembre). Les mois de Mars à Mai sont secs et chauds (la température varie entre 22 et 35 degrés) et les mois d’Octobre à mi-Décembre sont secs et plus frais (température de 20 à 30 degrés).

Ces deux saisons sont les meilleures pour visiter Hanoi et éviter les fortes pluies ou l’hiver trop froid. Elles sont aussi les deux meilleures périodes pour aller au Vietnam si vous envisagez un voyage sur l’ensemble des 3 régions du Nord au Sud du pays.

Auteur

Bonjour, je suis Han DO, fondateur de l’agence Au Fil Du Vietnam. Guide francophone, conseiller et concepteur de circuits sur mesure depuis plus de 14 ans, je suis passionné par les voyages de découverte et d’aventure. J’ai l’ambition de partager mes expériences avec mes amis francophones pour leur faire immerger dans un Vietnam authentique et découvrir toutes ses richesses naturelles et culturelles par des circuits entièrement “cousus-mains”.

Vous aimeriez lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.