Temple de la Littérature de Hanoi

Temple de la Littérature de Hanoi

Situé au sud de la cité impériale de Thang Long, le Temple de la Littérature de Hanoi (Văn Miếu – Quốc Tử Giám) est un exemple rare d’architecture vietnamienne traditionnelle bien conservée. Le complexe offre aussi un regard riche et diversifié sur l’histoire et la culture du Vietnam depuis le 10ème siècle. Ce haut lieu culturel est souvent cité comme l’une des attractions touristiques les plus pittoresques de Hanoï.

Au Fil Du Vietnam vous aidera à mieux comprendre ce monument historique à ne pas manquer lorsque vous visitez la capitale du Vietnam.

Histoire du Temple de la Littérature

Van Mieu – Quoc Tu Giam se compose de deux zones principales : le Temple de la Littérature et l’Académie impériale.

Le Temple de la Littérature (Văn Miếu) fut fondé en 1070 sous le règne du roi Ly Thanh Tong pour honorer Confucius.

Six ans plus tard, en 1076, sous le règne du roi Ly Nhan Tong, Quoc Tu Giam (Collège des Enfants de la Nation) fut construit derrière le Temple de la Littérature en tant que l’école royale. C’est ici que les princes, les fils de mandarins et de l’aristocratie poursuivaient leurs études pour devenir lettrés et hauts fonctionnaires, c’est-à-dire les « Fils de la Nation ». Cette académie confucéenne devint alors la première université du Vietnam, symbolisant la tradition d’étude de la nation.

Temple de la Littérature de Hanoi en début du 20è siècle
> Temple de la Littérature de Hanoi en début du 20è siècle (photo : Internet)

En 1253, sous la dynastie de Tran Thai Tong, cette académie impériale fut agrandie pour accueillir aussi les enfants talents des familles lettrés quelle que soit leur origine sociale.

Sous le règne du roi Tran Minh Tong, Chu Van An fut nommé le premier recteur de Quoc Tu Giam et aussi l’enseignant direct des princes. En 1370, après son décès, le roi Tran Nghe Tong fit dresser la statue de Chu Van An, placée à côté de celle de Confucius au Temple de la Littérature.

En 1484, le roi Le Thanh Tong fit installer des stèles des docteurs qui ont réussi des concours impériaux à partir de 1442. Chaque stèle est placée sur le dos d’une tortue, symbole de longévité et de sagesse.

Temple de la Littérature de Hanoi en début du 20è siècle
> Cour des stèles de docteurs – Temple de la Littérature de Hanoi en début du 20è siècle (photo : Internet)

En 1802, sous la dynastie des Nguyen, le roi Gia Long mit fin au fonctionnement de Quoc Tu Giam car la capitale fut installée à Hue. Pendant cette période, le Temple de la Littérature s’appelait « Van Mieu Bac Thanh » (Temple de la Littérature de la Citadelle du Nord) et plus tard changé en « Van Mieu Hanoi » (Temple de la Littérature de Hanoï).

Quant à Quoc Tu Giam, elle devint l’école de la préfecture de Hoai Duc puis le sanctuaire de Khai Thanh, lieu d’hommage aux parents de Confucius. À cette époque, le Pavillon de la Constellation Khuê Văn Các fut également construit à côté du puits de la clarté céleste (puits carré Thien Quang).

Pavillon de la Constellation - Khue Van Cac en début du 20è siècle
> Pavillon de la Constellation – Khue Van Cac en début du 20è siècle (Photo : Internet)

En 1906, le Temple de la Littérature est classé vestige historique et culturel par le gouverneur général d’Indochine.

En 1947, lors d’une attaque française, le quartier Thai Hoc (Quoc Tu Giam) fut détruit en ruine, le reste n’est que deux colonnes de pierres et de minimes vestiges.

En 1999, la ville Hanoi fit reconstruire la maison Thai Hoc sur la même localisation, mesurant 1530m2.

 

Études à l’Académie nationale – Quoc Tu Giam

Le Temple de la Littérature à Hanoï est un lieu d’étude plutôt que d’un point de repère religieux. Pendant près de 800 ans (de 1076 à 1802), il a joué un rôle de premier plan dans l’éducation nationale. Pour pouvoir étudier dans cette académie, la plupart des étudiants devaient réussir leurs examens régionaux. C’est également dans ce Temple de la Littérature que se sont déroulés les derniers tours de l’examen national.

Les érudits ont commencé à s’inscrire à l’Académie impériale à partir de 1076. Une fois acceptés, ils y faisaient des études entre trois et sept ans. Le programme était largement influencé par la Chine et impliquait de nombreuses lectures sur l’histoire chinoise, ainsi que sur la littérature et la poésie chinoises classiques.

L’Académie organisait quatre examens majeurs par an avec des minis tests mensuels. Les érudits avaient la possibilité de participer au concours national une fois avoir terminé leurs études, et si leur résultat était suffisamment élevé, ils pouvaient participer ensuite à l’examen royal, administré par l’Empereur lui-même.

Ceux qui ont réussi l’examen se verront attribuer ces titres:

  • Lauréat de première place: Trạng Nguyên
  • Lauréat de deuxième place: Bảng Nhãn
  • Lauréat de troisième place: Thám Hoa
  • Les autres lauréats : Tiến Sĩ (Docteurs)

Inutile de dire que ce fut un grand honneur d’assister à une académie aussi prestigieuse et elle a formé plusieurs parmi les personnages les plus brillants de l’histoire vietnamienne.

Retour glorieux d'un lauréat à son village natal après son succès au concours royal
> Retour glorieux d’un lauréat à son village natal après le concours royal

 

Structure et architecture du Temple de La Littérature

Le complexe du Temple de la Littérature couvre une superficie de 54 331 mètres carrés, y compris la zone extérieure (lac de la littérature et le jardin Giam ) et la zone intérieure qui est divisée en cinq sections, chacune ayant des œuvres architecturales différentes.

L’ensemble architectural de Van Mieu – Quoc Tu Giam a été construit couche par couche le long de l’axe nord-sud. Il est similaire à celui du temple de Qufu, Shandong (Chine) où se trouve la ville natale de Confucius.

Maquette du Temple de la Littérature de Hanoi
> Maquette du Temple de la Littérature de Hanoi

Après près de dix siècles d’existance avec plusieures rénovations, Van Mieu Quoc Tu Giam conserve encore son aspect ancien avec de nombreux monuments architecturaux de grande valeur.

 

Zone extérieure : Lac de la Littérature et parc Giam

Le Lac de la Littérature (ou Hồ Văn, ou Hồ Giám, également connu sous le nom de lac Minh Duong) se trouve en face de la porte principale du Temple de la Littérature (de l’autre côté de l’actuelle rue Quoc Tu Giam).

Le jardin Giam, situé sur le côté ouest du temple, est un espace important de la relique. Il est souvent utilisé comme lieu d’activités culturelles et artistiques pendant les vacances du Têt telles que : spectacle de marionnettes sur l’eau, danse du dragon, spectacle de poésie, etc.

Lac de la Littérature
> Lac de la Littérature (Hồ Văn ou Hồ Giám). Photo : Internet

L’entrée du Temple de la Littérature est un espace ouvert qui se compose de quatre piliers en brique, dont deux plus hauts du milieu sont couverts de deux licornes. Les deux autres piliers sont surmontés de quatre phénix dans une position charmante avec des ailes déployées et des queues recroquevillées. On trouve aussi devant l’entrée du Temple de la Littérature les deux stèles « Hạ Mã » construites en 1771 pour rappeler à tous, y compris les médecins, les mandarins de haut rang et les empereurs, de descendre de leurs chevaux pour rendre hommage aux saints et aux talentueux éducateurs du pays.

Quatres pilliers Nghi Môn Ngoại à l'entrée du temple de la Littérature
> Quatres pilliers ou Nghi Môn Ngoại

 

Zone intérieure : Temple de la Littérature et Quoc Tu Giam

La zone intérieure du Temple de la Littérature est divisée en cinq cours consécutives, chacune est entourée de murs de briques et a trois portes: la plus grande au centre et deux plus petites de chaque côté.

Chaque cour et batiment du temple porte un nom rappelant une signification particulière, souvent en rapport avec les enseignements confucéens ou les symboles de la littérature.

Vue panoramique sur le Temple de la Littérature
> Vue panoramique sur le Temple de la Littérature. Photo : Internet

 

La première cour : Portique d’entrée et Grande Porte du Milieu

La première cour « Nhap dao » (Entrée sur la voie) mène du Portique d’entrée (Văn Miếu Môn) à la Grande Porte du Milieu (Đại Trung Môn) avec deux portes plus petites sur les côtés : la porte du talent atteint (Đạt Tài Môn) et la porte de la vertu accomplie (Thành Đức Môn), qui implique qu’une personne qui réussit doit avoir à la fois du talent et de la vertu.

Portique d'entrée (Văn Miếu Môn) du temple de la Littérature
> Portique d’entrée ou Văn Miếu Môn

Ici, vous verrez deux petits étangs de chaque côté du jardin et trois allées qui étaient autrefois utilisés comme suit : celle du milieu était réservée à la famille royale et les grands mandarins; deux petits chemins de chaque côté étaient empruntées par les étudiants et domestiques.

La Grande Porte du Milieu, située au bout de l’allée centrale dans la première cour, est construite dans le style architectural de la dynastie Le postérieure (XVe-XVIIe siècles). C’est une construction à trois travées soutenue par des piliers en bois et un toit de tuiles rouges en écaille de poisson. Elle est érigée sur une plate-forme en brique entourée de pierre surélevée de trois marches, ce qui la rend plus solennelle.

Grande Porte du Milieu (Đại Trung Môn)
> Grande Porte du Milieu (Đại Trung Môn)

 

La deuxième cour : Cour du succès et Pavillon de la Constellation de la Littérature

La deuxième cour Thanh Dat (Succès) s’étend de Đại Trung Môn à Khuê Văn Các (Pavillon de la Constellation de la Littérature), construit en 1805 pendant la dynastie Nguyen.

Le pavillon se compose de deux étages. La partie inférieure comprend 4 piliers carrés en brique (85cm x 85cm), dressés sur une plate-forme carrée d’une largeur de 6,8 mètres chacun. La partie supérieure est une très belle structure en bois avec un toit rouge élaboré et 4 façades qui possèdent chacune une porte ronde comme un soleil brillant. On y installe une cloche en bronze qui ne sonne que lors d’occasions spéciales.

Pavillon de la Constellation de la Littérature - Khuê Văn Các
> Pavillon de la Constellation de la Littérature – Khuê Văn Các

N’étant pas trop grand mais ayant une architecture unique, harmonieuse et une signification symbolique pour la littérature et l’éducation vietnamiennes, le Pavillon de la Constellation a été choisi comme emblème de la ville de Hanoi.

 

La troisième cour : Puits de la clarté céleste et jardin des stèles des docteurs

Le passage du Pavillon de la Constellation conduit à la troisième cour où on peut apercevoir au centre un bassin carrée connu sous le nom de puits de la clarté céleste (Thiên Quang Tỉnh). Le carré symbolise la terre tandis que le haut du Pavillon de la Constellation en rond représente le ciel. Selon la conception populaire des Vienamiens, cela crée une harmonie entre le ciel et la terre et signifie que Quoc Tu Giam est le lieu de la concentration des élites.

Puits de la clarté céleste -Thiên Quang Tỉnh
> Puits de la clarté céleste – Thiên Quang Tỉnh

Des deux côtés du Puits de Clarté Céleste se trouvent deux rangées de grandes stèles en pierre qui enregistrent en ancien caractère chinois les détails sur les examens de 1442 à 1779. Plus précisément, 82 stèles de docteurs érigées sur le dos des tortues de pierre reconnaissent et honorent les noms des 1304 lauréats réussis lors des 82 concours nationaux des dynasties féodales du Vietnam.

Chaque stèle est une œuvre d’art unique et a une grande signification spirituelle et historique. Vous pouvez y voir les informations du docteur qui a réussi le concours cette année-là. En outre, il y a des détais sur l’examen, la dynastie et la philosophie de l’éducation de cette période.

Les stèles des docteurs
> Les stèles des docteurs reconnues par l’UNESCO comme patrimoine documentaire mondial

Ces 82 stèles de Docteurs ont été inscrites depuis Mars 2010 dans le registre «Mémoire du monde, région Asie-Pacifique», puis reconnues en Juillet 2011, en tant que patrimoine documentaire mondial par l’UNESCO.

La quatrième cour : Văn Miếu – Temple de Confucius

La quatrième cour Dai Bai se trouve derrière la Porte de la grande synthèse (Dai Thanh Mon). C’est la zone centrale, ainsi que l’architecture principale du Temple de la Littérature. Sur ses deux côtés se trouvent les deux bâtiments Ta vu (Gauche) et Huu vu (Droit), dédiés à la commémoration des 72 disciples excellents de Confucius et de Chu Van An.

Sanctuaire de Confucius
> Sanctuaire de Confucius – Đại Thành Điện

Au fond de cette cour se dresse le temple de Confucius (Văn Miếu) qui héberge la Grande Maison des Cérémonies (Đại Bái Đường) et de la Salle de la Grande synthèse (Đại Thành Điện), l’endroit le plus sacré, dédié à Confucius et ses meilleurs disciples. Une statue de Confucius se trouve au milieu de cette salle. C’est là que la plupart des Vietnamiens visitent et font leur offre, en particulier pendant la période de fin d’année scolaire pour souhaiter bonne chance aux examens.

Salle des cérémonies Đại Bái Đường
> Salle des cérémonies – Đại Bái Đường

 

Statue de Confucius au Temple de la Littéraure
> Statue de Confucius à la salle de Grande synthèse

 

La cinquième cour : Quoc Tu Giam – Première univérsité du Vietnam

La cinquième cour abritait la première université du Vietnam – Quoc Tu Giam (académie des Fils de la Nation), créée en 1076 dans le but principal de former les hauts fonctionnaires du pays. En 1946, il fut détruit lors de la première guerre d’Indochine. L’actuel monument Maison de Thai Hoc a été reconstruit en 2000 sur l’ancien terrain de Quoc Tu Giam.

Maison Thai Hoc et le clocher
> Maison Thai Hoc et le clocher

De nos jours, ce batiment rend hommage à Chu Van An (un des recteurs de l’Académie et un grand maitre bien-aimée de l’histoire vietnamienne pour son dévouement à l’enseignement) et aux trois rois qui ont contribué à la construction et au développement de Van Mieu – Quoc Tu Giam : Ly Thanh Tong, Ly Nhan Tong et Le Thanh Tong.

Statue de Chu Văn An
> Statue de Chu Văn An 

De nombreux événements culturels sont également organisés dans la salle de cette cour, ainsi que des expositions d’anciens uniformes et objets que les érudits utilisaient pendant leurs études.

Tenue de cérémonie du mandarin civil, remis aux lauréats remportant au concours royal
> Tenue de cérémonie du mandarin civil, remise aux lauréats remportant les hauts rangs au concours royal

Dans ce quartier, de l’encens est souvent allumé et des fleurs sont offertes par les élèves et leurs parents notamment au moment des examens.

A l’extérieur de la maison Thai Hoc, on installe deux grands objets : Le tambour Sấm à gauche du bâtiment et la cloche Bich Ung à droite. Ils présentent tous deux la solennité et la majesté du complexe.

Grand tambour au Temple de la Littérature
> Le grand tambour Sấm

Le Temple de la Littérature – Văn Miếu Quốc Tử Giám est un des rares vestiges de l’époque royale qui qui survivent à travers les viccissitudes du temps. Il est non seulement un superbe exemple de style traditionnel de l’architecture vietnamienne. C’est également un haut lieu historique et culturel très important d’Hanoi. 

C’est un site touristique mais aussi un réel lieu de vie pour les vietnamiens et les étudiants en particulier qui viennent pour prier souvent avant un examen important. Surtout à la fin des études, avant de quitter l’université, le temple de la Littérature à Hanoi est toujours le lieu de célébration de leur diplôme pour les étudiants en tunique traditionnelle vietnamienne Ao Dai

Célébration de diplômes des étudiants au temple de la Littérature
> Célébration de diplôme des étudiants au Temple de la Littérature

Au Fil Du Vietnam recommande fortement à tous les voyageurs de visiter le Temple de la Littérature, de se prélasser dans ses jardins pittoresques où les anciens érudits ont étudié, d’admirer les grands arbres et de regarder le puits tranquille qui a été témoin de siècles d’histoire vietnamienne. Ce sera indéniablement l’un des grands moments de votre visite de la capitale du Vietnam. 

Horaires d’ouverture

Heure d’été (16/4-14/10) : de 07h30 à 17h00.
Heure d’hiver (15/10-15/4) : de 08h00 à 16h30.
Adresse : 58, rue Quoc Tu Giam, district de Dong Da, Hanoï.
Prix du billet : 30 000 VND/ visiteur/ entrée (1,2 Eur).

  >> À lire également : Meilleures choses à voir et à faire à Hanoi

Auteur

Bonjour, je suis Han DO, fondateur de l’agence Au Fil Du Vietnam. Guide francophone, conseiller et concepteur de circuits sur mesure depuis plus de 14 ans, je suis passionné par les voyages de découverte et d’aventure. J’ai l’ambition de partager mes expériences avec mes amis francophones pour leur faire immerger dans un Vietnam authentique et découvrir toutes ses richesses naturelles et culturelles par des circuits entièrement “cousus-mains”.

Vous aimeriez lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis sur mesure
×