Comment se déplacer au Vietnam ?

Transport Vietnam : Comment se déplacer au Vietnam

Le Vietnam est une destination populaire à visiter en Asie du Sud-Est. Cependant, le transport au Vietnam, en particulier le trafic, peut être gênant et difficile à comprendre. Il y a beaucoup de motos partout, et parfois on dirait qu’il n’y a pas de règles de circulation. Tout le monde est un peu fou, surtout aux heures de pointe. Vous pouvez voir des motos rouler sur le trottoir ou dans un sens interdit. C’est aussi très souvent de voir que les feux ne sont pas respectés. La priorité à droite ainsi que celle du passage du piéton n’existe quasiment pas.

Conduire au Vietnam en tant qu’étranger est donc une aventure. Heureusement, il existe de nombreuses autres options pour se déplacer au Vietnam. Qu’il s’agisse de trajets longs ou courts, vous aurez le choix entre l’avion, le train, le bus, le taxi, la mototaxi ou encore les moyens traditionnels (vélo, cyclo-pousse, bateau, …).

Lesquels choisissez-vous ? Tout dépend de votre temps, de votre itinéraire, de votre budget, de votre flexibilité et de votre sens de l’aventure.

Avec un temps limité, aller du Nord au Centre et/ou au Sud en avion est tout à fait logique. Pour les destinations plus éloignées telles que les hautes montagnes du Nord, prendre le train ou louer une voiture avec chauffeur constituent la meilleure option. Si vous avez plus de temps et de patience que d’argent, le système de bus peut être une possibilité. Et si vous êtes né pour être sauvage, vous pourriez simplement monter sur une moto.

Après tout, vous trouverez ci-dessous un aperçu de vos options de transports au Vietnam.

1. Avion

Si vous essayez de choisir un avion, un bus ou un train au Vietnam, nous vous suggérons fortement de prendre l’avion pour vos trajets de longue distance. C’est certainement le moyen qui vous permet d’arriver à destination le plus rapidement.

Avec ce mode de transport, vous pouvez vous rendre à la plupart des villes dans le pays en environ deux heures. Ce qui fait des vols vers et autour du Vietnam un excellent choix pour les voyageurs qui disposent peu de temps.

Sur le marché des transports aériens domestiques, la Vietnam Airlines reste la plus importante et la meilleure compagnie aérienne au Vietnam. Ses vols intérieurs sont assez denses et couvrent les plus grandes villes du pays. Ses services sont de bonne qualité et le prix est raisonnable que ce soit pour les trajets domestiques, régionaux ou internationaux.

Se deplacer au Vietnam en Avion

Il existe également des compagnies low cost de Viet Jet Air, Bamboo Airways et Jetstar Pacifique Airlines qui proposent des vols moins chers mais moins réguliers.

Par ailleurs, au Vietnam, les villes sont plutôt bien desservies par les compagnies aériennes. On compte une vingtaine d’aéroports nationaux et internationaux, répartis sur les 3 régions du Nord au Sud du pays.

La plupart des vols internationaux arrivent aux aéroports de Noi Bai (Hanoi) et Tan Son Nhat (Ho Chi Minh-ville). Et ils sont une plaque tournante pour voyager vers d’autres villes d’Asie.

Il est à noter que pour les vols internes, les bagages en soute ne doivent pas dépasser 20 kg pour la classe économique (et 30kg pour la classe d’affaire). Le poid maximum pour le bagage à main est de 7kg. En cas de surpoids, il est possible de payer les kilos de trop au frais d’environ 2 usd/kg. Les frais de bagages et les politiques varient selon les compagnies aériennes. Les transporteurs low cost facturent généralement des frais supplémentaires pour les bagages ou les sièges préférés.

Pour une arrivée au Vietnam par vol international, vous aurez besoin d’un visa ou pourrez bénéficier d’une exemption de visa pour entrer dans le pays.

    >> Exemptions et formalités du visa pour le Vietnam.

   >> Vols internationaux pour le Vietnam

2. Train

Au Vietnam, le train est un moyen de transport sûr et bon marché. De plus voyager en train est aussi l’une des meilleures options pour profiter de la beauté du pays : Rizières, petits villages vietnamiens, chaînes de montagnes, buffles et bien plus encore. Des choses que vous manquerez si vous voyagez en avion !

Les trains au Vietnam s’arrêtent à toutes les destinations touristiques majeures entre Hanoï et Saigon (Ninh Binh, Hue, Danang, Nha Trang,…). Ils sont généralement plus chers que les bus mais sont plus confortables à parcourir sur de longues distances car ils ont des cabines-couchettes.

Pourtant, il reste relativement long, vétuste, assez bruyant et ça vibre pas mal bien que le système ferroviaire national ne cesse pas d’être amélioré ces dernières années. Pour le trajet Nord – Sud de Hanoi à Ho Chi Minh Ville (Saigon), il faut compter de 29 à 32 heures de train sur 1.730km.

Voyager en train du Nord au Sud est donc un choix pour ceux qui souhaitent partir à la découverte du pays tout en mélangeant aux locaux pour une expérience des plus authentiques.

Se déplacer au Vietnam en train

Lignes de chemin de fer du Vietnam

Le réseau ferroviaire vietnamien est composé des lignes suivantes :

  • Hanoi – Ninh Binh – Hue – Danang – Nha Trang – Hô Chi Minh-Ville
    C’est la ligne principale qui relie Hanoi et Saigon (Ho Chi Minh ville) sur une distance totale de 1.730 km ~ 29 et 33 heures de trajet.
  • Hanoi – Lao Cai (Sapa)
    C’est l’itinéraire le plus fréquenté, car de nombreux voyageurs viennent découvrir les merveilles de la région des hautes montagnes du Nord (Sapa, Bac Ha, Ha Giang). 280 km ~ 8 heures de trajet.
  • Hanoi – Dong Dang (province de Lang Son)
    Cette ligne se dirige vers le nord jusqu’à Dong Dang, relie Hanoï et Pékin (6 heures de trajet)
  • Hanoi – Hai Phong
    Une route relativement courte vers le plus grand port du Vietnam, 2h30 de trajet
  • Hanoi – Halong
    Cet itinéraire est desservi plutôt par les trains de marchandises.
  • Hanoi – Quan Trieu (Thai Nguyen)

Carte du réseau ferroviaire au Vietnam

Carte ferroviaire - Chemin de fer au Vietnam

Types de sièges

Les trains vietnamiens disposent de différents niveaux de confort et les prix varient généralement en fonction de la distance parcourue et du niveau de confort choisi. Voici en général les places proposées par tous les trains :

  • Banquette souple ou dure
  • Cabines de 6 couchettes aux lits superposés souples/durs.
  • Les wagons VIP disposés de cabines de 4 lits, parfois 2 lits.

Pour les trains de nuit, il existe des couchettes avec des lits superposés sur les trajets qui durent au moins 8 heures : Hanoi – Lao Cai (Sapa), Hanoi – Hué, Nha Trang –Saigon, … Ce qui est pratique si vous n’avez pas beaucoup de temps pour voyager, ou si vous voulez économiser de l’argent, car cela vous permet d’économiser une nuit à l’hôtel.

Des wagons spéciaux aux compartiments plus confortables et luxueux sont disponibles principalement sur les trois lignes à savoir Hanoi – Lao Cai (Sapa), Hanoi – Hue et Ho Chi Minh-ville – Nha Trang. Ils appartiennent à des sociétés privées tels que Livitrans Express, King Express, Fansipan, Sapaly, Victoria Express, Violette Express, …

Transport au Vietnam en train - Cabine à 4 couchettes

Attention : La nourriture peut être achetée dans le train mais souvent elle n’est pas de grande qualité. Il faut prévoir à emmener des choses à manger durant tout le trajet. Aussi prenez dans votre sac des affaires chaudes car il arrive que la climatisation dans le train est trop forte.

3. Voiture

Bien que la vitesse et les routes au Vietnam laissent à désirer et que le traffic reste désordonné, la voiture est le moyen de transport le plus rapide (et le plus sûr) pour rallier les différentes destinations.

Selon la loi locale, les voyageurs étrangers n’ont pas le droit de conduire au Vietnam. Pour posséder un permis de conduire vietnamien vous devez avoir un visa d’affaires ou un permis de travail au Vietnam. Il est donc préférable de passer par une agence pour louer une voiture avec chauffeur.

Assurez-vous que le chauffeur connaît suffisamment l’anglais pour que vous puissiez communiquer et obtenez des informations spécifiques sur l’âge et la marque de la voiture afin d’éviter toute surprise. Assurez-vous aussi de spécifier la climatisation si cela est important et d’indiquer clairement où et quand vous voulez aller avant de partir.

Se deplacer au Vietnam en voiture

4. Bus

Si votre voyage au Vietnam dure de longues journées et que le confort ne vous dérange pas, se déplacer au Vietnam en bus est le bon choix, surtout pour les voyageurs indépendants. Vous pouvez presque voyager partout au Vietnam en bus. Il existe différents types de bus : minibus, bus locaux, bus touristiques, bus couchettes pour les longs trajets.

La plupart des bus sont en bon état. Mais il est bon de savoir que le trajet peut être parfois un peu cahoteux ou le conducteur aime klaxonner un peu trop. En plus, les occidentaux à taille grande peuvent se sentir mal à l’aise dans les bus locaux spécialement conçus pour les Vietnamiens. Par ailleurs, l’heure de départ et d’arrivée n’est pas hyper stricte. Cela peut donc prendre un peu plus de temps, ou ils partent plus tard qu’ils ne l’ont dit. Mais cela fait partie du voyage !

Les meilleures options de bus pour les voyageurs sont les bus Limousine et les bus couchettes. Ce service est de plus en plus populaire pour les voyageurs à petit budget, en particulier les bus « Open Tour » ou « Open bus » dans les régions du Sud et du Centre du Vietnam. Ils circulent régulièrement et de manière fiable entre les principales destinations telles que Hanoï, Hue, Hoi An, Nha Trang, Da Lat, Mui Ne et Ho Chi Minh-Ville. Ils sont des bus climatisés et sont équipés de sièges inclinables ou de lits. Vous pouvez donc vous allonger et dormir assez confortablement.

Se deplacer au Vietnam en bus

5. Taxi

Au Vietnam, vous trouverez de nombreuses compagnies de taxi. Pour beaucoup de voyageurs, le taxi est le moyen le plus simple pour se déplacer rapidement et en toute sécurité dans les villes ou sites qu’on visite.

En général, vous paierez le montant affiché au compteur à la fin du trajet. Il est aussi possible de négocier le tarif du trajet en forfait à l’avance. Le prix reste très raisonnable : Comptez environ 13,000 dongs (0.5 Euro) le kilomètre.

Comme partout dans la plupart des pays dans le monde, à côté des taxis honnêtes, il y a aussi de faux taxi qui vous rodent un peu partout. Donc, il est conseillé de faire attention aux compteurs trafiqués (certains compteurs sont manipulés de façon à accumuler les frais plus rapidement que prévu). Pour éviter les arnaques de taxi, prenez seulement les agences reconnues dont en voici la liste exemplaire :

  • Mai Linh Taxi 024 38 33 33 33 (Hanoi) et 028 38 38 38 38 (Saigon)
  • Taxi Group 024 38 53 53 53 (Hanoi)
  • G7 taxi 024 32 32 32 32 (Hanoi)
  • Taxi VinaSun 028 38 27 27 27 (Saigon)
  • Saigon taxi 028 38 23 23 23 (Saigon)

Transport Vietnam en taxi

6. Moto et scooter

Etant donné que le réseau de transports publics ne se développe pas encore, la moto et le vélo sont les moyens de transport les plus populaires au Vietnam (Il y a environ 45 millions de motos qui circulent à travers le Vietnam et font partie intégrante de la vie des habitants).

Si vous voulez vous déplacer plus rapidement dans les villes, vous pouvez recourir à la moto-taxi. Ceci coûte beaucoup moins cher que le car taxi. Il est facile de trouver une moto taxi (xe om) partout en ville à un prix particulièrement raisonnable. Beaucoup de voyageurs apprécient bien ce mode de transport car il leur permet de vivre une expérience unique en immersion à la circulation locale.

Pour les plus courageux, il est possible de louer une moto, une vespa ou un scooter dans presque toutes les villes. Se déplacer seul au Vietnam en transport local serait une expérience exaltante. En compagnie de vos amis locaux ou de vos guides, vous serez plus excité lorsque vous voyagerez sur des itinéraires aventureux et traverserez de petites ruelles. Vous pourrez profiter de l’expérience locale et ne pas avoir à craindre de vous perdre.

Note : Pour votre sécurité, vous devez connaître le code de la route et le flux de circulation du pays. Vérifiez très attentivement la moto avant de louer et rappelez-vous que le Vietnam a une loi sur le port du casque.

Transport au Vietnam en moto

7. Grab taxi

Des taxis (voiture et moto) basés sur des applications mobiles, y compris Grab, Gojek et Be, sont disponibles désormais dans plusieurs villes vietnamiennes, dont Saigon, Hanoï et Danang. Ce sont des leaders du marché du véhicule de transport avec chauffeur au Vietnam.

Via ces applications vous pouvez voir la distance et les tarifs des taxis avant de réserver. De plus, les informations des conducteurs et le contact du centre d’assistance sont disponibles en un clic. Vous pouvez également payer à l’avance avec votre carte ou porte-monnaie électronique.

Se deplacer au Vietnam en grab taxi

 

8. Cyclo-pousse

Pour des moyens traditionnels et écologiques, vous pouvez faire un tour en cyclo-pousse dans de nombreuses villes telles que Hue, Hoi An, Saigon ou encore dans le vieux quartier de Hanoi.

Autrefois populaire parmi les riches et les nobles, vous pouvez désormais payer un petit prix, vous rendre dans de nombreux endroits et prendre votre temps pour profiter de toutes les vues. Se déplacer avec un pousse-pousse a également été salué par beaucoup comme l’un des moyens de transport uniques au monde qui vaut la peine d’être vécu.

Se balader en ville au Vietnam avec un pousse-pousse est amusant. Vous ne serez pas assis dans une boîte étouffante et vous n’aurez pas à vous soucier du soleil ou de la pluie : Le pousse-pousse a un toit pliable pour ce mauvais temps, et vous aurez des chauffeurs sympathiques pour vous emmener dans différents coins de la ville.

Comme ce moyen de transport est essentiellement utilisés par les touristes et que les conducteurs ont tendance à demander des sommes exorbitantes, négociez avec patience et fixez le prix avant de monter à bord.

Opéra de Hanoi

9. Vélo

Que vous soyez un cycliste passionné ou que vous aimiez simplement pédaler de temps en temps, le Vietnam réveillera votre amour pour ce mode de transport. Le vélo vous apporte un grand plaisir de pouvoir rouler en liberté et à votre guise, vous permettant de vous écarter des centres villes et de sortir des sentiers battus pour vous immerger totalement au cœur des régions de campagnes pittoresques et calmes.

Plusieurs sites se découvrent agréablement en vélo : le delta du Mékong, la campagne de Hue et de Hoi An, le parc de Phong Nha Ke Bang, la Baie d’Halong terrestre, la region de Mai Chau et de Pu Luong, le lac de Ba Be et même dans certains coins de Hanoi.

On peut louer facilement les vélos dans ces lieux. Les locations sont généralement d’environ 40 000 à 80 000 VND par jour (environ 2-4 $). Plusieurs hôtels à Hoi An, Ninh Binh et Mai Chau mettent même gratuitement des vélos à disposition de leurs clients.

Se deplacer au Vietnam en vélo

10. Bateau

Une fois au Vietnam, l’endroit le plus susceptible pour que vous vous rendiez sur l’eau est la Baie d’Halong, où des dizaines de bateaux traditionels sillonnent les eaux, emmenant les touristes voir les magnifiques formations d’île karstiques. Des excursions à la journée et des croisières d’une à deux nuits sont possibles avec une gamme complète de jonques, du standard au luxueux.

Étudiez votre choix de bateau avec soin ou collaborez avec une agence de voyage réputée. Il y a eu quelques incidents avec des bateaux sur la baie d’Halong, ce n’est donc pas un endroit où prendre des risques ou prendre des raccourcis.

Transport au Vietnam en bateau

Dans le Sud, se déplacer en bateau est aussi une option courante dans le delta du Mékong, où les touristes peuvent voyager à la fois dans des sampans et des bateaux de croisière pour des trajets plus ou moins longs. Les premiers peuvent parfois être confortables et parfois moins, les seconds sont confortables.

Pour les voyageurs qui visitent à la fois le Cambodge et le Vietnam, un itinéraire populaire entre les deux pays est le bateau rapide reliant Phnom Penh à Chau Doc. Bien sûr, vous pouvez également parcourir le Mékong en croisière fluviale à bord des bateaux grand luxe, pour une durée de 3 à 8 jours.

  >> À lire également : Quand partir au Vietnam ? 

Photos : Internet

Auteur

Bonjour, je suis Han DO, fondateur de l’agence Au Fil Du Vietnam. Guide francophone, conseiller et concepteur de circuits sur mesure depuis plus de 14 ans, je suis passionné par les voyages de découverte et d’aventure. J’ai l’ambition de partager mes expériences avec mes amis francophones pour leur faire immerger dans un Vietnam authentique et découvrir toutes ses richesses naturelles et culturelles par des circuits entièrement “cousus-mains”.

Vous aimeriez lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis sur mesure
×